Statuts

EXERCICE SALARIAL

Un cadre institutionnel très large en équipe médicale et paramédicale

La prévention (crèche, PMI …)
L’éducation (école maternelle …)
La rééducation et la thérapie :

  • Centre médico-psycho-pédagogique (CMPP)
  • Institut médico-pédagogique (IMP)
  • Institut médico-professionnel (IMPRO)
  • Centre Hospitalier :
    • Service d’hospitalisation de jour
    • Hôpital de jour
    • Extra hospitalier (CMP)
  • Centres ou services spécialisés (CAMSP, SESSAD…)
  • Maisons de retraite

Des conditions de travail intéressantes

  • Répartition du travail en 3/5 de travail effectif auprès des patients
  • Et de 2/5 de préparation et de synthèse
  • La plupart des établissements respectent le principe des vacances scolaires
  • Possibilité d’exercer un travail à temps partiel ou à mi-temps

EXERCICE LIBERAL

La psychomotricité est en cours de conventionnement et de nombreux professionnels s’installent en libéral.

Les tarifs habituellement pratiqués sont d’environ 100 euros pour un bilan psychomoteur et de 40 à 60 euros pour une séance de psychomotricité.
Le psychomotricien constitue sa clientèle grâce à ses relations avec les psychiatres, psychologues, orthophonistes et enseignants du secteur.
La pathologie est ici parfois plus légère qu’en institution et les résultats sont en général assez spectaculaires.

Des rémunérations variables

selon l’ancienneté et la Convention collective de 1966 qui donne un salaire mensuel brut (premier emploi) d’environ 1700 euros.
Le psychomotricien peut exercer dans le cadre d’autres conventions collectives (CC51, fonction publique hospitalière …)