X

A la recherche de son propre équilibre

Pour pouvoir aider les autres, il est indispensable et nécessaire de bien se connaître.

Cela demande au psychomotricien d’être avant tout exigent vis-à-vis de lui-même pour favoriser son propre épanouissement et garantir son propre équilibre.

En effet, le psychomotricien exerce une profession où le vécu personnel et la vie professionnelle interfèrent et se complètent harmonieusement.

Ainsi, la pratique d’une ou plusieurs disciplines d’expression corporelle lui permet de progresser à la fois dans la connaissance de lui-même et dans son travail.

A travers son métier, il peut exercer tous ses dons, créer, improviser, laisser libre cours à son esprit d’initiative, à son imagination et à son sens clinique.
Tout en gardant les pieds sur terre et le sens des responsabilités, bien sûr.

La réeducation psychomotrice est un métier solide, de plain-pied avec la réalité, un métier d’action et de communication ouvert sur la vie et sur les autres.