Psychomotricien - une profession qui donne du sens

Une profession paramédicale qui a tout bon !

Depuis 3 générations, l’ISRP s’attache à préserver un système de valeurs fort qui repose sur l’excellence pédagogique et organisationnelle, le respect d’autrui et de l’environnement.

Dans la pleine continuité du projet initié par Giselle Soubiran visant à pérenniser le développement de l’école et de la profession de psychomotricien, la direction s’engage dans une politique visant à formaliser, standardiser et certifier son action en tenant compte des nouveaux enjeux et des nouvelles exigences du secteur.

  • C’est une thérapie à médiation corporelle :le Psychomotricien travaille sur le corps et la perception du corps. Il n’a jamais recours à des médicaments pour soigner ses patients ! Un consultant informatique souffre d’insomnies à cause de responsabilités professionnelles trop lourdes à supporter ? Le Psychomotricien va lui enseigner, par exemple, des méthodes de relaxation et des exercices de lâcher-prise.

    Et une véritable aventure humaine : le Psychomotricien utilise les facultés préservées pour compenser ou réparer ce qui ne fonctionne plus. Il va utiliser ce qui fait plaisir et du bien au patient pour l’aider à retrouver l’équilibre perdu. Une personne âgée a la mémoire qui flanche ? Le Psychomotricien peut utiliser une musique ou des odeurs pour stimuler des émotions et réveiller des souvenirs. À chaque prise en soin, il engage lui aussi son propre vécu corporel et émotionnel.

  •  

La profession de Psychomotricien en 4 lettres : ISRP

Pour exercer, le Psychomotricien doit être titulaire du Diplôme d’État de Psychomotricien qui se prépare en trois ans dans un Institut de Formation en Psychomotricité (IFP), selon le programme officiel du Ministère de la Santé.

L’ISRP est le 1er et le plus important IFP avec trois écoles à Paris, Marseille et Vichy.

Depuis sa création, l’ISRP joue un rôle clef auprès du Ministère de la Santé pour la reconnaissance et le développement de la profession en France et dans le monde. Étudier à l’ISRP, c’est intégrer une école au cœur de la profession !

Chaque année, l’ISRP se voit attribuer le plus grand quota d’étudiants pour la préparation au Diplôme d’État, soit 380 places parmi les 1101 places attribuées au niveau national pour l’année 2022-2022. Sur les 15 377 Psychomotriciens qui exercent en France, plus de la moitié a été formée à l’ISRP.

Comme pour toute profession de santé, le nombre d’étudiants formés correspond aux besoins en professionnels. À l’ISRP, plus de 80% des étudiants trouvent un emploi dans les 3 mois qui suivent l’obtention du Diplôme d’État de Psychomotricien.